Enfin du soleil dans les Jardins du Boistissandeau

Alors que le site de production se met progressivement en place, dans les Jardins du Boistissandeau, on vit un peu à contre-courant !

Cinq mois de « confinement climatique » entre Octobre et Mars et une pluviométrie de l’ordre de 1000 mm, ont empêché toute progression significative de l’activité de MANODELYS cet hiver.

Et maintenant, c’est tout l’inverse ! On profite du beau temps pour rattraper le retard et, enfin, mettre en place les plantations de fruits. Tous les jours, le site change d’allure, se réveille, s’embellit, pour faire revivre ces jardins:

  • Tout d’abord, la mise au point du système d’irrigation se finalise. Le raccordement du puits principal avec le réseau secondaire, élaboré par les frères de St Gab, touche à sa fin. Il faut retrouver les anciennes galeries, supprimer les vielles bouches maraîchères, réparer là où c’est cassé… Le principal, en tout cas, c’est que l’eau arrive dans les jardins. Heuréka !
  • Les vieux pommiers ont été taillés, et pour certains, il s’agissait plutôt d’élagage. Puis, nous les avons soigné par pulvérisation de lait de chaux, d’où la couleur un peu blanchâtre, dans le but de les débarrasser des mousses et lichens qui les ont envahis pendant toutes ces années.
  • Les terres sont en cours de préparation. Les plants de fraisiers arrivent le 9 Avril et les petits fruits rouges ainsi que la rhubarbe seront livrés dans la foulée. Il faudra ensuite mettre en terre rapidement.
  • Les bandes enherbées, les pelouses sont tondues pour permettre un accueil convivial sur le site

L’ouverture de la cueillette prendra du retard inévitablement, compte tenu du contexte actuel, et le petit chalet point de vente ne pourra être installé dans les temps, mais pas grave, on s’adaptera.

Nous espérons voir les premières fraises tout début juin…hummm

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}